Julie Machin

BACK INNA DAYS...WE WERE IN BERLIN...

par Julie Machin

"Julie putain, ton blog manque de reports photos..." OUAIS MAIS J'AI PLUS D'APPAREIL... je suis bien emmerdée d'ailleurs pour la nouvelle saison du Butthunter...

BUTTHUNTER

J'attendais en fait de développer mes tofs films pour ce report Berlinois, mais évidemment, encore une fois, c'est comme allez à la poste ou chez le dentiste, j'y pense et puis j'oublie. Donc j'ai finalement décidé de sortir les digitales de Celia... histoire de pas me faire battre par le patron. Mais je préviens, c'est de la vrai photo de touriste et encore j'ai épuré. Le truc intéressant à la limite c'est les liens je pense, il y a des tips shops, clubs & resto, si vous avez besoin.

C'était en janvier, trip à Berlin pour le Bread&Butter of course, avec la neige, LA NEIGE PUTAIN, et le froid... Non sérieux, ne partez jamais en hiver à Berlin avec quelqu'un qui n'a jamais visité Berlin...le tourisme par - 18° quoi... ça c'est un peu comme ce coupé un bras...

Donc en résumé, passage obligatoire à la soirée Patta x Pigalle x Firmament x Nike au bar Tausend avec les copines parisiennes

Squattage chez le poto royo et le retrouver pour aller manger un poulet à 4h du mat (c'est ce qu'il faut savoir sur elroy, c'est qu'il est toujours prêt à n'importe quel heure, mode chill, taf ou party, pour aller manger)

Chillage avec les street headz suisses, faire du shopping chez Overkill, se taper le vernissage de ALL GONE chez Solebox, la faire à l'envers à tout le monde après 2 crêpes chez Manouche "sisi, promis on vous rejoins au Weekend...une fois qu'on se sera douché à l'autre bout de la ville" puis simplement aller se coucher parce que 2 crêpes chez Manouche c'est comme manger une fondue...du suicide

Retrouver un pote à sa sortie du Berghain à 12h30 et faire du tourisme avec lui...pas facile de le retenir de ne pas s'endormir partout. Se taper un 2nd hand store sur 5 étages aussi (Humania).

S'en foutre pleins les doigts avec les burgers du Bird

Retrouver Findo et Oryanne au vernissage de CY Wilson au cool espace galerie-tattoo-bar AKA, puis retrouver royo, leo & co à un autre vernissage, celui de Colors Fade d'RQM x REMED chez Selected, manger chez un indien dégueu, aller à la Revolution N°5 au WMF, être mal à cause de l'indien, se forcer à vomir (7 fois) et rentrer...puis le Bread&Butter...mouais, le taf quoi, j'ai pas retenu grand chose du salon, à part Motel comme d'hab.

Je pourrais vous rajouter pleins d'autres links de 2nd-hands, de shops, de cools bars, mais là tout de suite j'ai la flemme. Je pourrais aussi vous raconter mon trip berlinois de dernière minute de ce week-end, mais je l'ai censuré. Trop de mais, tuent le mais, prochain épisode cet été.