Julie Machin

SPOEK MATHAMBO x THE FADER MAGAZINE

par Julie Machin

Ouais ouais je sais, je parle beaucoup trop de Spoek, mais de 1. il mérite, de 2. il a l'actu qui suit et de 3. La famille t'as vu?!

Dans 5 jours, c'est le numéro 69 (une coïncidence? non je n'crois pas) du magazine The Fader qui sort avec Spoek en cover et une grosse interview faite en Afrique du Sud en juin. SISI, c'est la conquête de l'Amérique, mec!

----------------------------

Yes I know, I'm kinda talking a bit too much about Spoek on the blog but 1st he deserves it, 2nd he's got news everyday & 3rd sisi la famille!

In 5 days, the 69th issue (a coincidence, no I don't think so) of The Fader Magazine will come out with Spoek on the cover & a big interview done in South-Africa in June. Yes it is, the American Dream, dude!

SPOEK MATHAMBO

RIDIN THE COOKIE JAR

par Julie

J'ai eu des bonnes discussions arrosées de Gin ce week-end qui m'ont fait repenser à un truc.
Sérieux, on passe toujours des moments de sa vie à courir après quelque chose, ou à se poser des questions. J'ai fait le point dernièrement sur la mienne, et je me suis rendue compte, que mis à part gagner plus de tunes pour pouvoir simplement cruiser à travers le monde pour rejoindre mes potes quand j'en ai envie, ben, je crois que j'aime ma putain de vie, et que je ne changerais rien.
Ouais, je sais c'est dégueulasse le bonheur...mais après tellement d'années de remise en question sur 1000 trucs, j'avais envie de remettre les compteurs à 0.
Je suis pas du genre à philosopher, ou à cotoyer ce côté sentimental et abstrait de la vie, aujourd'hui c'est aujourd'hui, et voilà ma conclusion puisque j'ai même repris du temps pour écrire.
C'est bien la seule fois où vous aurez un post perso comme ça, mais c'est pour ma famille, juste je veux le crier haut et fort... JE VOUS AIME!!!!!!


(Do it Right not for the codes, but for YOU, if you are happy with it,
then this joy you'll share it with your friends, and this is just the best way
to make YOUR world the best ever. WORD!)


RIDIN THE COOKIE JAR

Time has come for no change
A better world won’t make my changes
What the fuck thinking to far
While today I bounce in a cookie jar
It could be my last day
If not, let’s ride again
I’ll always be on replay
Getting the next level on each game
I failed ? I don’t care
Why? I’ve no scare
I’m sad? I get the bass up
Then I’m fine and I rise the fist up
This an high five to my family
All of you I love deep bloody
You fulfil my heart insanely, truly
And you may take too much place in it
And maybe why I can’t give it to this hit
But you are those times I’ll never forget
This way we share no matter when we met
Crazy as you can be, never stop it on the way
Keep the smile up, and just continue to play
I will always go this style
Inkin’ it again as a file

Ok I can’t compete on punchlines
But at least I’ve the rhymes
And at least it’s my life

AND I FUCKIN LOVE MY RIDE

KEEP IT GANGSTA | L'ENVERS DU DECORS

par Julie Machin

SISI! Je l'ai reçu, le livre de notre blogmate Sandy Lakdar, il est bien bien arrivé jusqu'à Lausanne et j'étais contente de découvrir l'envers du décor!

From Compton to Lausanne, je vous fais un debrief quand je l'aurai lu après avoir fumer la weed du concierge.

BIG UP SANDY!

AMATEUR MAG # 5 /// AS FAR AS I CAN REMEMBER I ALWAYS WANTED TO BE A WIGGER

par Julie Machin


Cover by Shera

Yeah! Le 5éme numéro du mag street&arty, suisse&cool AMATEUR vient de sortir, et comme c'est les copains, ben dans chaque issue, j'ai droit à une double page pour écrire sur ce que je veux (et ça Maurice, ça n'a pas de prix)... Alors voilà un truc pour tous les haterz, qui pourront se réjouir de commenter de leurs plus belles insultes! (ouais je vous vois venir!) <3




Artwork by M•P•Y

WHO DOESN’T WANT TO BE AS COOL AS A NIGGER IS?



I was about to write on all those fake peeps we mostly see at night, at parties, bringing the cool out their home. But, it would have been pretentious, wouldn’t it? Why should we be pissed about wannabes, about posers or about wiggers?
They are just people who would have loved to be born and raised into a culture they admire.
And we can’t accuse them or at least we shouldn’t…



Lire la suite...

AMATEUR MAGAZINE