Julie Machin

POST TOTALEMENT OBJECTIF ET SANS INTERET PERSONNEL : APRES LE MEILLEUR CLIP DE L'ANNE, LE MEILLEUR ARTWORK

par Julie Machin

Non non, je répète, je suis totalement objective... Faut bien avouer que Control est la meilleure vidéo de l'année.... même si MTV a occulté complètement la sortie de Spoek, en se faisant aveugler par un mec qui bouffe un cafard. ANYWAY!

Le 27 septembre, mon sudaf préféré sort son premier EP chez FUCKIN SUB POP! En écrivant ça j'ai envie de faire pêter 43 bouteilles de champagne en même temps. Et l'album est au mastering, et sortira probablement en mars 2012 (je dis probablement, la date définitive sera annoncée d'ici peu).
L'artwork est signé Daniel Jasper, un peintre ghanéen habitué à produire des panneaux publicitaires, affiches de films etc. qui renvoie Adobe au rang d'outil du futur inutile. Allez checker son site, Equalizer 2000 est un petit délice, la version figée des films de série z.

1. Intro
2. Put Some Red On It
3. Put Some Red On It (Machinedrum Remix)
4. Put Some Red On It (Shabazz Palaces Remix)
5. Dog To Bone
6. Dog To Bone (Telepathe Remix)

On se voit sur iTunes mardi prochain. Bisous.



SPOEK MATHAMBODANIEL JASPER

I'M NOT MC HAMMER ANYMORE

par Julie Machin

Histoire de voir si un track peux blesser Jay-Z ou pas, MC pardon KING Hammer répond aux facts lancées par Jay-Z sur 'So Appalled' sur les problèmes de tunes du rapper des 90s...
“And Hammer went broke so you know I’m more focused / I lost $30 Mill so I spent another $30 ’cause unlike Hammer $30 Mill can’t hurt me.”

Il l'avait annoncé fin septembre, le revanche sortirait la nuit d'Halloween et Hammer s'était même permis de commencer à teaser le truc en lançant à Kanye West sur twitter “Jay-Hoe aka #HellBoy Tell Jay October 31st we’ll see if this record and video hurt’s him“

La fight du prédicateur contre la clique des pseudos Illuminatis n'est pas prête d'être finie...

Ben il aurait pu peut-être en rester aux 90s et au moins, se payer un styliste, c'est quoi ces horreurs de tee-shirts... Ah ouais, ça doit être pour Halloween

BASQUIAT : THE RADIANT CHILD

par Julie Machin

Si j'étais arrivée un jour avant à NYC, ben j'aurais pas louper la séance... GRRRRRRRR

Centered on a rare interview that director and friend Tamra Davis shot with Basquiat over twenty years ago, this definitive documentary chronicles the meteoric rise and fall of the young artist. In the crime-ridden NYC of the 1970s, he covers the city with the graffiti tag SAMO. In 1981 he puts paint on canvas for the first time, and by 1983 he is an artist with “rock star status.” He achieves critical and commercial success, though he is constantly confronted by racism from his peers. In 1985 he and Andy Warhol become close friends and painting collaborators, but they part ways and Warhol dies suddenly in 1987. Basquiat’s heroin addiction worsens, and he dies of an overdose in 1988 at the age of 27. The artist was 25 years old at the height of his career, and today his canvases sell for more than a million dollars. With compassion and psychological insight, Tamra Davis details the mysteries that surround this charismatic young man, an artist of enormous talent whose fortunes mirrored the rollercoaster quality of the downtown scene he seemed to embody.

Featuring interviews with Julian Schnabel, Larry Gagosian, Bruno Bischofberger, Tony Shafrazi, Fab 5 Freddy, Jeffrey Deitch, Glenn O'Brien, Maripol, Kai Eric, Nicholas Taylor, Fred Hoffmann, Michael Holman, Diego Cortez, Annina Nosei, Suzanne Mallouk, Rene Ricard, Kenny Scharf, among many others.

JEAN-MICHEL BASQUIAT : THE RADIANT CHILD

DA MACHINE GUN

par Julie Machin

Ben ouais c’est l’année de l’Afrique du Sud, à croire que les medias et les organisateurs d’évènements n’ont pris connaissance de ce pays que cette année… Anyway, vous allez garder vos oreilles dirigées vers le sud pendant quelques mois encore, parce que l’un des projets sonores les plus intéressants de cette automne vient de là bas.
Le rapper Spoek Mathambo dont vous devez connaître le nom via le projet Sweat.X ou Playdoe ou les dizaines de featurings qu’il a posé, sort son album solo début septembre, enfin plus ou moins solo puisque derrière il y a le crew Mshini Wam avec RichardThe3rd (prod), Jakob Snake (drums), Yolanda & Avuyile (backsingers & dancers).

Cet album Mshini Wam jette donc dans tes oreilles l’Afrique du Sud postapartheid, poussiéreuse, dark, bassifiste ; de l’afrotech si on veut résumer mais pas vraiment, enfin juste oubliez la moche appellation hip-hop/electro. Du rap cynique au 40ème degré, sur des prods bien pensées, passant par tout le catalogue qu’offre la musique électronique (ah non sorry, y’a ni trance, ni goa, ni gabber), construites autour d’une batterie qui prend tes pieds, ta tête, tes épaules, tes hanches et ton cul ouais ton cul aussi.

Donc aujourd’hui, en attendant Septembre et un nouveau clip la semaine prochaine, c’est la release du premier EP, avec les singles Mshini Wam & Gwababa (Don’t Be Scared) et une sélection de remix (par Canblaster, Marvy Da Pimp, Schlachthofbronx, Subtitle, DJ Rashad...).
A shopper sur Beatport, iTunes, Amazon ou BBE.

PS : Mshini Wam ça veut dire 'ma mitrailleuse' en zulu, ouais tout s’éclaircit

Yes apparently it’s South Africa year, and yes apparently medias & events’ managers just got aware this year about this country… Anyway, keep your ears on to the south way during few more months, cuz one of the most exciting music project of this fall is comin straight from down there.
Rapper Spoek Mathambo, already known through Sweat.X or Playdoe or the dozen of featurings he did those past years, is gettin on the next step by releasing is debut solo album in September. Not really solo actually, as far as his Mshini Wam crew includes RichardThe3rd (prod), Jakob Snake (drums), Yolanda & Avuyile (backsingers & dancers).

This Mshini Wam’s album is kinda bringin in your ears the grimy, dark, bassific, postapartheid South-Africa ; if you wanna say it yes, let’s say it, an afrotech flavor, but not only. Just don’t talk about hip-hop/electro shit that kinda means nothin. This is some serious cynical unserious rap, dropped on pretty serious productions, swappin the whole electronic music catalogue (but goa, trance & gabber didn’t pass the exam sorry), and built around drums which turn you into a body mayhem from feet, to head, to shoulders, to hips, to your damn booty.

So today, let’s enjoy the release of first EP including singles Mshini Wam & Gwababa (Don’t Be Scared) and their remixes (by Canblaster, Marvy Da Pimp, Schlachthofbronx, Subtitle, DJ Rashad...), while waiting for the next music video droppin next week and the album later.
Shop it on Beatport, iTunes, Amazon or BBE.

(Btw, Mshini Wam means 'my machine gun' in Zulu, so you know now)

SPOEK MATHAMBOMSHINI WAM ON BBE

YOUR MOTHA FUCKIN LUV

par Julie Machin

T'as foutu quoi Nicki là? C'est quoi ce clip cheesy? Ok les tissus en satin ca vole, c'est beau, c'est doux, mais please, t'es une bitch, t'es une bitch, change pas de registre. Et arrête les chorus r'n'b autotuné, t'es une putain de rappeuse, t'as une putain de gueule, garde ça.

Merci.

-----

What are you fuckin doin Nicki??? What is it about dis cheesy video? Ok those satin fabrics flyin it's nice, it's sweet... but you are a fuckin bitch, so why dis wacky lover shit? And stop with those autotuned-r'n'b-style chorus, you are an amazin rapper, big personality, so stick on dat.

Thank you.

NICKI MINAJ

MA TRACK DE LA SEMAINE

par Julie Machin

Ouais, celle pour laquelle Celia va me défoncer la tête à force de la passer. Bon j'alterne avec Stuck to U d'Alchemist (la prod. pas la track de Prodigy, j'aime pas vraiment comment il pose dessus, idem pour les lyrics, plutôt cheap et baclés), mais c'est ancien donc on va parler d'un truc nouveau.

'My Attribute' ça sonne comme un back to basics, et le clip c'est la même, la street en brut. Ok mis à part le placement produit iPhone 4 au début, (j'espère juste qu'ils ont récup de la tune au moins pour ça), la réa c'est plutôt du low budget. Moi perso, je valide, la photo est vraiment nice et ça change des actuelles surprod de clips pourris.

L'album 'The War Report 2' vient de sortir, shoppable sur le net mais pas encore chez les disquaires en Europe.

----

MY TRACK OF THE WEEK

Yep, it's about the one my flatmate gonna slap my face if I don't stop to play it I guess. I'm actually also playin a lot 'Stuck to U' by The Alchemist (the production not the track wit Prodigy, I'm not really into his rap style on dis one and the lyrics are... URGH...kinda cheap and botched), but it's an old track anyway so let's talk about the new shit

'My Attribute' sounds like a back to basics, and the music video is all about dat too, the rough streets. I agree, they could have get rid of the iPhone 4 product placement (at least I hope they got money for dat) but the making is kind of homemade style and seems filmed in less than 4 hours (back to basics!). Personally, I'm totally into it, photography is really nice and it's cool to have sumethin kickin the weird superproductions they throw in our faces right now.

PEACE!

CAPONE N NOREAGA

AMATEUR MAG # 5 /// AS FAR AS I CAN REMEMBER I ALWAYS WANTED TO BE A WIGGER

par Julie Machin


Cover by Shera

Yeah! Le 5éme numéro du mag street&arty, suisse&cool AMATEUR vient de sortir, et comme c'est les copains, ben dans chaque issue, j'ai droit à une double page pour écrire sur ce que je veux (et ça Maurice, ça n'a pas de prix)... Alors voilà un truc pour tous les haterz, qui pourront se réjouir de commenter de leurs plus belles insultes! (ouais je vous vois venir!) <3




Artwork by M•P•Y

WHO DOESN’T WANT TO BE AS COOL AS A NIGGER IS?



I was about to write on all those fake peeps we mostly see at night, at parties, bringing the cool out their home. But, it would have been pretentious, wouldn’t it? Why should we be pissed about wannabes, about posers or about wiggers?
They are just people who would have loved to be born and raised into a culture they admire.
And we can’t accuse them or at least we shouldn’t…



Lire la suite...

AMATEUR MAGAZINE

THE JOY OF OY

par Julie Machin

Il y a quelques semaines, sortait le premier album solo de Joy Frempong, sous le nom de OY. Pour ma part, c'est une rafraîchissante découverte 2010, même si elle traine sa voix et ses beats dans les pattes de la musique depuis de nombreuses années.
Un gros 'hands up in th air' aussi à Creaked Records (Mochipet, Larytta...) qui l'a pris dans son tamis de pépites magiques.

Un interview arrive sur ST dans les prochains jours, en attendant je vous laisse apprécier quelques vidéos du live lors du vernissage de l'album FIRST BOX THEN WALK à Lausanne.
Toutes ses tracks sont refaites live à base de samples, de synthés, de voix, d'instruments en tout genre.

EnjOY!

Lire la suite...

OYCREAKED RECORDS

HEART BEATS 4 HAITI BY DEBRUIT

par Julie Machin

Celui qui s'amuse à sampler dans son music-cruncher, les sons d'en dessous du Tropique du Cancer, vient de sortir un EP destiné à gagner des fonds pour soutenir Haiti.

4 jours, 4 tracks, un EP produit à base de samples de musique Haitienne, kompa biensûr, zouk forcément, tout ça assorti des beats, des cuts et des synthés, qui font qu'on reconnait celui qui se cache derrière.

Tous les fonds récoltés (sans aucune exception) vont à l'Unicef Haitian Relief Fund.

Vous posez pas de questions c'est bon, le son va vous réchauffer le coeur, et votre argent celui des Haitiens.

Enjoy.

dEbruit