Somebody To Blog

J'ai testé, l'entretien speed date RH.

par Amandine



Et bon dieu ... plus jamais. Je ne sais pas si l'un d'entre vous a déjà expérimenté cela dans le cadre de son job ou recherche de job, mais bon sang, quelle torture.
Tout à commencé début juin, par une annonce: Portail d'info cherche éditeurs.

A première vue, cela paraissait interessant: job dans une énorme boîte (un indice sur votre écran : fenêtre) américaine, salaire attrayant, équipe motivée. Pourquoi pas après tout.
Un dossier de candidature et trois semaines plus tard, voilà que je reçois , un mardi, un coup de fil me demandant de me présenter deux jours après à un entretien dans les locaux d'une société de consulting éditorial avec une idée de ce que pourrait être la rubrique d'infos. Me voilà donc à plancher pendant deux jours sur cette fameuse rubrique. Jeudi après midi, lors de l'entretien au sein de cette boîte de consulting, j'apprends que finalement, la rubrique news a été attribué à une personne plus compétente, et que je me chargerais de la home.
Durant 1h30, j'ai partagé ma vision de la chose, mes compétences, mes envies. Prise de court sur le poste, j'avais quand même réussi à faire bonne impression puisque ma candidature a été transmise à la DRH avec avis très favorable. Bien heureuse, le soir je rentre, un peu excitée par cette nouvelle. J'avais tellement pressurisé tout mon entourage sur ce poste que j'etais bien contente d'être dans le dernier carré.

Pendant ce temps-là, une ancienne collègue de boulot, n'avait elle aucune nouvelle. Rien. Mes convocations l'inquiétait un peu et elle commençait à ne plus y croire.

Lundi soir qui suivit cet entretien, 20h passé, je reçois un coup de fil me demandant (encore) expressément de me présenter, au siège de cette boîte américaine pour passer cette fois un entretien de 10 minutes, j'avais rendez-vous à 19h10. Je vous laisse rire un peu sur cet horaire réellement improbable. Me voilà donc, le sur-lendemain au siège. Impressionnée par la grandiloquence du lieu, je trouve une demoiselle (assez sympa) qui elle aussi était venue passer un entretien, mais pour un poste d'iconographe. Autant vous dire que si l'idée de me faire une fois de plus ballader sur le poste m'a traversé l'esprit, je me suis dit qu'ils n'allaient sans doute pas refaire cette erreur. BEN TIENS.

Pour la faire rapide, vous rentrez dans la pièce, cinq personnes vous attendent, vous propose de vous assoir, et se présentent. Ensuite : "A vous". Donc là inévitablement, vous avez 10 mn pour vous présenter. Essayer de vous défendre sur des sujets. Pendant ce temps-là, le monsieur à votre droite, regarde son iPhone, et deux autres ont le nez sur leurs ordis. Puis la séance de questions : "donc vous voulez faire du news, avec un profil magazine..." "Eh bien, oui". Puis l'enorme blague est survenue en une phrase après qu'ils aient entièrement épluché mon CV. Le charmant monsieur qui a passé son temps sur son telephone lève la tête et avec un dédain formidable vous assène un : "Vous suivez le foot? Vous avez regardé la ligue des champions"... ALORS LÀ... Autant vous dire que pour la blague, j'ai répondu "oui je lis l'équipe.fr et même So Foot". En pensant bien fort à une tout autre réponse que j'aurais pu faire dans un autre lieu/circonstance à savoir : "Et toi tu lis Gala, tu suis l'actu des défilés de mode?" Bonne séquence pleine de clichés: apparement chez les cowboys de la fenêtre, on ne peut être journaliste "people" et suivre le foot en même temps. Que vous dire cher Monsieur, à part que vous m'avez fait vraiment rire à posteriori de cet entretien.

Ensuite, histoire de tester mes connaissances SEO: "comment travaillez-vous le SEO?", "comme dans toutes les rédactions j'imagine". Allez expliquer à un parterre de soit-disant spécialistes ce que vous faites machinalement tous les jours. Oui, soit-disant spécialistes, parce qu'à ma connaissance, aucun article de chez eux ne remonte dans google actu. Je comprends mieux le regard narquois du spécialiste SEO quand j'ai répondu "60 signes sur le titre, nommer les images..." Ah bah chacun ses méthodes, mais à vrai dire, celle que j'ai acquis ces derniers mois à l'air plutôt efficace, si j'en crois google. Ma foi.

Puis est venu la question de l'icono. Bon l'icono à vrai dire et beaucoup de journaliste web vous le diront, on va sur les sites d'agence partenaires et on se sert en fonction de l'article. "Comment vous travaillez l'icono?", "He bien pas différemment des autres journalistes, je crois. J'essaye de ne pas porter atteinte à la dignité humaine"... S'en suivit alors un débat d'une minute montre en main que la photo de DSK menotté.
Puis le chef a regardé sa montre, il était temps que je déguerpisse, y en avait deux autres qui attendait. Oui, deux personnes postulant pour faire de l'icono.
On pourra dire que je leur ai cédé la place gracieusement. Vu l'orientation de l'entretien, mon idée de l'erreur d'attribution du poste s'est vérifiée. A la sortie, je m'étais tellement mis de pression que j'en ai pleuré.

Nous sommes le 5 juillet, j'attends toujours une réponse, mes coups de téléphone sont restés sans réponse. Jolie mentalité. Recrutement dans l'urgence ou pas, messieurs les cowboys n'ont pas voulu perdre de temps en répondant à mes coups de fil.

Dernière blague pour la route, ma collègue ne m'en voudra pas, elle sait que dans le fond, ce n'est pas contre elle. Alors que j'ai passé 3 entretiens, elle n'en a passé qu'un seul téléphonique, a signé son contrat, et a tenu deux jours. La raison? En fait il s'agissait de poste webmaster avec connaissance éditoriale, elle remplissait des fichiers excel.

Je veux bien croire au fait que mon profil ne convenait pas. Rien n'empêche la courtoisie d'un coup de fil, disant que ma candidature n'a pas été retenue. Au final, je continue de piger, là où je suis. Et comme on m'avait si bien conseillé le week end dernier:"Ne lache pas Voici"...L'attrait de l'emploi stable avait été plus fort. Mais finalement, l'emploi stable, n'est pas là, où on le croit. Dans la presse people sur le web, on peut exercer son métier ... et être professionnellement considéré.

704 traumatismes crâniens

par Amandine

Astérix et obélix

Il y a parfois des études scientifiques qui nous laissent pantois. On s'interroge souvent sur l'utilité de certaines, menées dans de grandes universités mais les résultats sont pour la majorité, plutôt surprenants.

Un grande revue médicale European Journal of Neurosurgery, Acta Neurochirurgica, a livré ses conclusions sur une étude pas franchement "utile" mais assez drôle. Nos éminents spécialistes se sont penché sur les traumtismes cérébraux dans les albums d'Astérix et Obélix... Des fois qu'on les croise dans le métro, on saura à quoi s'attendre.
Selon les blessures, tels que l'ecchymose à l'oeil ou la parésie de l'hypoglosse (quand la langue pendouille), les scientifiques ont classé tout cela sur l'échelle de Glasgow (mesure de l'état de conscience du blessé), ce qui donne 390 cas graves, 89 modérés et 225 légers.
Après check-up complet des albums de bande-déssinée, soit 34 épisodes, nos scientifiques ont dénombré 704 victimes de traumatismes crânio-cérébraux, dont 698 hommes et 6 femmes. 450 sont Romains (soit 63,9 % des cas), 120 Gaulois, 59 pirates, 20 Goths, 14 Normands, 8 Vikings, 6 Anglais et 4 extraterrestres…Tout ça, sous l'emprise de la potion magique dans 90% des cas.
Les facteurs de risques ont été, eux aussi, oscultés. Et être Romain n'aide pas vraiment. Dans 63,9% des cas, ils sont victimes mais sans que leur casque ne les protège. Car 70,5% des romains passés a la moulinette des gaulois portent un casque, mais 87% de ceux qui en porte un, le perde.
A eux seuls Astérix et Obélix sont responsables de plus de la moitié des traumatismes crâniens recensés dans ces pages de Goscinny et Uderzo. Mais aucun mort n'est à déplorer.

ILS SONT LIBRES #2

par Amandine

Avec Sandy, on en parlait souvent. Nos vies privées ont fait qu'on s'est senties concernées par cette histoire. Ce petit bracelet bleu ornait depuis un an mon trousseau de clés et un de ses amis proches était pendu aux nouvelles. Alors aujourd'hui, on est un peu émues toutes les deux. Et pour cause.



Il y a six mois, je vous rappelais un triste anniversaire, mais aujourd'hui on STOP LE COMPTEUR CAR OMG !!!
QUELLE JOURNEE ☼☼☼
QUELLE JOIE ★★★
CE N'EST PLUS UN SOUHAIT MAIS BEL ET BIEN UNE REALITE
STEPHANE TAPONIER ET HERVE GHESQUIÈRE SONT LIBRES
SANDY ET MOI-MÊME SOMMES ÜBER HAPPYS ET VOUS LE FAISONS SAVOIR **

Lire la suite...

Tribute to Rick Rubin

par Amandine

Oh non petit lecteur, rassure-toi. Rick Rubin n'est pas mort, pas encore du moins. Mais en cette fête de la musique, pendant que tu te soulais la gueule avec tes potes "trop coolos", j'ai écouté du Michel Sardou - Afrique Adieu et du Jean-Luc Lahaye. Bon, bien sûr, j'ai vite dérivé sur Jay Z, comme quoi, on finit toujours par se faire rattraper par le bon goût. Surtout que j'avais un grand besoin d'évacuer un trop plein de stress accumulé depuis une semaine. AINSI DONC, partie de Jay Z et Dirt off your shoulder de Timbaland (la chanson qui te fait secouer des épaules frénétiquement, voilà choppe le rythme, tu y es presque) et ensuite j'ai réécouté des morceaux produits par Rick Rubin dont 99 problems Les thématiques ne font jamais de mal soyons clairs, surtout quand il s'agit d'écouter ce qu'a fait le plus grand manitou barbu que la musique ait connue ( après carlos et demis roussos).



Autant te le dire tout de suite, Rick Rubin t'as, toi aussi, un jour violé le tympan pour ton plus grand plaisir. Surtout si tu es de la génération baggy/van's/eastpack avec Korn au tippex sur la poche. Mais pas que. Alors en cette fête de la musique, jour de gloire des inconnus fans de musique qui adorent faire partager leurs sons sous tes fenêtres, je me suis dit qu'un tribute Rick Rubin, ne nous ferait pas de mal.
Pour commencer, Rick Rubin est un mec étrange, vivant dans une maison avec des animaux empaillés, ressemblant pas mal aux ZZtop dans la barbiche, et franchement mystique. Le genre de mec à faire de la gratte sur un canapé en velours avec son pote l'ours blanc empaillé.

rick rubin
Comme tout être mystique un peu perché, il fait du yoga aussi... sur son lit avec un teeshirt dégoté à la fête trans-goa de jsaispastropou

Parfois, il fait du vélo avec ses potes blancs du cinéma comme ici Owen Wilson

Rassure toi petit scarabée, Rick Rubin est autre chose qu'une barbe qui fait du yoga/vélo et le sosie officiel de Hagrid dans le film harry Potter. De l'avis du monde de la musique, rick Rubin est un gourou. Nombre d'artistes s'accordent sur le sujet, il semble même que le monsieur exerce une certaine fascination auprès de ses "clients". Le Nytimes rapporte dans un article que Lars Ullrich (batteur de Metallica) laisse une entière liberté à Rick Rubin. Jouant deux sets de batteries différents, Rick Rubin lui aurait dit : "l'un est terrible, l'autre horrible. Comment je le sais? Je le sais c'est tout." A partir de là, quand on sait ce qu'à fait le bonhomme, on remballe ses baguettes et on se tait.



Rick Rubin, c'est quand même le mec qui, un jour, voit débarquer Jay Z comme ça, pépax. Jay Z était venu lui quémander deux trois sons, histoire de faire lui aussi son trou dans la musique. Non je déconne. Le résultat :

Jay Rick Rubin in The Studio 99P FTB par WATERBLOCKNYC

Chronologiquement, ce post va partir dans tous les sens. J'aurais du commencer par Walk this way de Aerosmith et Run Dmc, voire même LL Cool J. Mais après tout, je fais ce que je veux. Niveau CV, celui de Ricky est plutôt bien fourni. Dans la rubrique compétences, tu vas trouver à la fois "gourou de groupes de métal speed /brutal comme Slayer" et puis "Roi de la déconne avec les Red Hot". Du côté des diplômes j'imagine qu'on y trouve un diplome de reflexologie, mais surtout le titre de " producteur le plus important de ces 20 dernières années" décerné par MTV et le Time l'inclut dans ses 100 personnalités les plus influentes au monde en 2007. Voilà qui pèse aussi lourd que son poids en kinder. Et puis dans la catégorie Hobby,les Beatles. Il se trouve que le bonhomme est l'un plus grand fan du groupe. Et à l'heure où nous, on écoutait yves duteil en berceuse, lui créait Def Jam recordings. Et question berçeuse il s'y connait, papy. Reign in blood de Slayer, c'est lui, Licence to Ill des Beastie Boys et 21 d'Adele qu'on a tous siffloté cette année, c'est encore sorti de son studio. Et pour finir cette liste non exhaustive, Johnny Cash revenu d'entre les morts et oubliés de la musique country, c'est encore lui.

En clair, cet homme a semé sur les deux dernières décennies, nombre d'albums mythiques. Je me devais d'en parler sur ce blog. En faire une liste, certainement pas. Il y a Google pour ça, petit feignant.

JOHAAB COLLECTION MEN/WOMEN ETE 2011

par Amandine



Une jolie collec', fraîche et particulièrement inspirée.
Fans de sappes au look inspiré? c'est par ici que ca se passe. Johaab, nouvelle créatrice de mode et bijoux propose une bien jolie collection pour cette été. Et c'est une première.
Au programme, vestes color-block, bijoux imposants, pochettes chics...







Première vente johaAb!
le samedi 11 et le dimanche 12 juin, de midi à 20h
au 44 avenue des Ternes 17ème !
LES INFOS ICI
(seuls les attending recevront les codes, étage etc. Contact via inbox)


Les Stan Smith, c'est fini!

par Amandine

Devenu une paire culte, elle est en passe de devenir un objet collector. Dites adieu à votre paire de Stan Smith, ce sera probablement la dernière paire que vous porterez.

Bien que la paire ait fêté ses 40 ans à Roland Garros, Adidas a confirmé l'arrêt de la commercialisation de l'un de ses modèles phares. La raison? Selon la dir com d'Adidas qui l'a confirmé à GQ :"la Stan est un mythe, mais un mythe qui ne se vend qu'en France." Alors on en est là... Cela ne se vend qu'en France alors les directeurs internationaux en ont donc conclu qu'il fallait arrêter la production...
Mais rassurez -vous, il reste une saison :
«Une légende ne meurt jamais, mais c’est vrai qu’elle va se raréfier à compter de 2012 (…) Le succès de la célébration des 40 ans de la Stan à Roland Garros montre que c’est un produit mythique. Pour tous les fans, elle sera encore bel et bien présente sur Automne Hiver 2011 avec une collection complète. » MOUAIS