Take Away : le blog des cuisines de rue

Nystekt Strömming

par @FrancoisChe

Attention de ne pas réduire la bouffe suédoise aux mauvaises boulettes Ikea et aux inégaux kanelbulle.

Il est vrai que l'éventail gastronomique, plutôt roboratif (saucisses, meatballs, viande de renne...), a été conçu pour remplir un estomac de viking... Une minuscule gargote située au bord de la mer Baltique ne s'y trompe pas et propose quotidiennement son traditionnel burger au hareng.
La spécialité ? Le strömmingssburgare (poisson frit, salade iceberg, oignon rouge, sauce à la crème fraîche et persil) qui existe aussi dans sa version pita (le strömmingsrulle, avec supplément purée), pour quelques couronnes de plus. Le bun - industriel - n'est pas fantastique, à la différence du contenu qui justifie à lui seul de braver le froid scandinave.

La note : 16/20

Le plus : Avec Ryanair, il est possible de trouver des AR à 60 balles par personne pour la capitale suédoise.

Le moins : Revers de la médaille, il faut aller à Beauvais pour prendre l'avion.

Nystekt Strömming, Sodermalmstorg 1, Stockholm 116 45. Sandwich à partir de 55 sek (6€ env.) dans un bun. 75 sek (8€ env.) dans une pita.


Texte par François Chevalier