Rayon frais

Musique

par Mpy Was Here

Gil Scott-Heron : New York Is Killing Me

Gil Scott-Heron : New York Is Killing Me

Gil Scott-Heron, le papa de la protest soul nous livrait l'an dernier un album (I'm New Here, chez XL Rec) renouant avec le blues, un retour vers un minimalisme poignant, une voix sublime et déglinguée par trop de tout (addiction assumée à l'héroïne, et amour du Four Roses) sur des productions dépouillées, le New-Yorkais se tournait vers ses racines du old south de Jacksonville - Tennessee où sa grand-mère l'avait en partie élévé.

La galette est d'une beauté sévère, reprises de certains de ses textes ré-arrangés sur une diction saccadée, chuchotée, parlée (il participa au mouvement spoken word, prémice du rap) et nouveaux tracks douloureux, quelque chose de l'ordre de l'expérience. Après avoir perdu Detroit en 1977, Chris Cunningham prette main forte à Gil et clipe ce constat d'une grosse pomme anéantissante. Un subway trip de 10 minutes visuellement proche de la défonce, sobre et sublime.