Rayon frais

Photo

par @FrancoisChe

Larry Clark X MAM

Larry Clark X MAM

Le Musée d'Art Moderne de Paris a décidé de frapper super fort en proposant à une semaine d'intervalle - n'ayons pas peur des mots - parmi les deux expositions les plus importantes de l'année (n'oublions pas Murakami, toujours dispo à Versailles). Kiss The Past Hello (8 oct. - 2 janv. 2011), rétrospective consacrée au photographe/réalisateur Larry Clark et Basquiat (15 oct. - 30 janv. 2011).
Pas besoin de wikipédier. Larry Clark, réalisateur à la filmographie indispensable (Kids, Ken Park, Bully...), filmant comme nul autre les ados en perte de repères, dans la tourmente d'une Amérique décadente, blablabla, Larry Clark, pas besoin de vous faire un dessin, c'est un artiste incontournable de la contre culture américaine.
Père spirituel de mecs comme Gus Van Sant ou Gregg Araki, Clark est également (surtout ?) connu pour son travail photographique. Une œuvre majeure et fondatrice : Tulsa - ville paumée de l'Oklahoma dont il est originaire - dans laquelle il dévoile une série de portraits de freaks en N&B. Un mythe est né.
Plus de 200 tirages seront exposés, extraits de ses divers ouvrages et shoots. Principal intérêt pour ceux qui connaissent Clark par cœur, une série d'inédits est fièrement annoncée dans le dossier de presse. Autant dire que l'on mise beaucoup là dessus. Le rendez-vous est pris.