Rayon frais

Photo

par @FrancoisChe

Yves Marchand et Romain Meffre : “The Ruins of Detroit”

Yves Marchand et Romain Meffre : “The Ruins of Detroit”

La rétro du jour :
Au début de l'année, les photographes Yves Marchand et Romain Meffre (respectivement 23 et 29 ans) publiaient un ouvrage dont les clichés allaient rapidement faire le tour de la toile. Il s'agissait d'une série sur la ville de Détroit.
En proie à la plus grave crise financière de l'histoire du pays depuis le krach de 1929, plusieurs villes des États-Unis sont touchées de plein fouet. La principale ville de l'Etat du Michigan est sans aucun doute la ville la plus "meurtrie".
Autrefois capitale mondiale de la construction automobile (Ford, General Motors...), les plus grandes entreprises délocalisent progressivement leurs usines. Un phénomène amorcé dès les années 1940. Motor City se vide. De 2 millions dans les 50', la ville compte aujourd'hui moins de 800M habitants. Paupérisation des minorités, taux de chômage élevé, exode des riches vers les banlieues plus huppées, le downtown ressemble bientôt à une ville fantôme. Il n'y à guère que la statue du mythique boxeur Joe Louis, qui tienne encore debout. La Motown sur le déclin, Eminem et l'équipe de basket NBA des Pistons sont les rares motifs de satisfaction d'une population en manque de repères.
La nouvelle crise - des subprimes cette fois - au milieu des années 2000 enfonce le clou. C'est la banqueroute pour de nombreuses familles qui se voient contraintes de quitter leur maison. Des quartiers entiers sont laissés à l'abandon. Si la municipalité tente de séduire les investisseurs - des studios de cinéma ont notamment vu le jour - le quotidien des habitants de Detroit est encore bien morose.
Voilà pour le contexte. Yves Marchand et Romain Meffre se sont intéressés à tous ces lieux abandonnés pour une vision d'ensemble assez surréaliste. Si on avait bien compris que le rêve américain était terminé, ne faut-il pas y voir tout simplement le point de départ du déclin de notre chère civilisation occidentale ? La suite au prochain épisode...

© Yves Marchand, Romain Meffre

marchandmeffre.com