Rayon frais

Sport

par @FrancoisChe

Vidéo : ce jour où Vince Carter a escaladé Fred Weis

Vidéo : ce jour où Vince Carter a escaladé Fred Weis

C'était il y a quatorze ans presque jour pour jour... Les journalistes français l'ont baptisé le « dunk de la mort », d'autres le « dunk du siècle ». Ce jour-là, Fred Weis aurait mieux fait de rester au lit et de simuler une blessure. Le vidéaste Marwan, réputé pour ses mixes basket, vient de compiler les meilleurs extraits de ce smash de malade.

Update : suite aux nombreuses réactions sur notre page Facebook, nous avons jugé opportun de mettre à jour cet article.

L'action se déroule au 1er tour des JO de Sydney, le 25 septembre 2000. L'équipe de France affronte une pale copie de la Dream Team américaine originale. Dans ses rangs, de gros noms quand même : Ray Allen, Kevin Garnett, Tim Hardaway, Jason Kidd... et surtout l'homme volant Vince Carter et sa détente infernale.

Le joueur du CSP Limoges va en faire les frais, sur une action a priori anodine. Suite à une passe dans le dos catastrophique de Yann Bonato, Weis se montre un poil naïf et reste les pieds dans le ciment lorsque Vince Carter décide de lui monter dessus. « Air Canada » joue à saute-mouton avec le pivot des Bleus. La prouesse athlétique est exceptionnelle. Vrombissement dans la salle...
Imaginez la scène : Fred Weis mesure 2 mètres 18. Un géant. Le dunk est abominable : ce n'est même plus un poster, c'est une affiche de cinéma. Notre bon vieux George Eddy en a perdu sa voix et si You Tube avait existé à l'époque, la vidéo aurait tapé le milliard de vues. A l'atterrissage, le taux d'adrénaline de Vinsanity est tellement élevé qu'il manque d'assommer Kevin Garnett. Il s'agit sans doute du plus gros slam de l'histoire de ce jeu.
Le panier ne vaut que deux points mais l'image fait le tour du monde et l'Américain de base retient que le joueur drafté par les Knicks de New York est l'homme qui s'est fait escalader par Vince Carter.
Seulement l'histoire ne dit pas tout : ce serait une sombre injustice de résumer la carrière de l'international tricolore à cette action insensée. Le palmarès de Fred Weis est tout simplement supérieur à celui de son agresseur (voir ci-dessous). Dans ses jeunes années, il a même été un joueur dominant en championnat de France puis en Liga ACB. Son tournoi olympique, à partir du quart de finale, est un modèle du genre. L'Australien Luc Longley, écrasé en demi-finale, doit en faire des cauchemars. De l'autre côté, Carter est certes un dunkeur hors du commun qui a révolutionné la discipline, mais l'ex-étudiant de North Carolina n'a rien gagné en NBA et traine une solide une réputation de loser. Alors t'inquiètes pas « Fredzilla », les vrais savent.

Palmarès

Fred Weis : En équipe de France, Médaille d'argent aux JO de Sydney (2000) et médaille de bronze à l'Euro 2005. En club, champion de France, coupe de France et coupe Korac avec le CSP Limoges (2000). Coupe Korac avec Malaga (2001).

Vince Carter : Avec Team USA, médaille d'or aux JO de Sydney (2000). En club, néant.

Papier initialement publié le 7 novemvre 2013

Le Mix de Marwan

La Version Originale


Sous un autre angle... La violence du truc.

Texte par François Chevalier