Rayon frais

Art

par @FrancoisChe

Daniel Johnston : un artiste culte exposé à Paris

Daniel Johnston : un artiste culte exposé à Paris

La galerie Arts Factory consacre une rétrospective au songwriter / dessinateur Daniel Johnston, clé de voute de la contre culture yankee.

L'histoire raconte que le Californien a démarré comme simple vendeur dans un Do Mac. Trente ans plus tard, malgré un parcours semé d'embûches, il expose ses dessins à Paris. Johnston est un stakhanoviste qui, sans le savoir, va forcer son destin, à plusieurs reprises. Adepte du DIY, il bricole des dizaines de chansons, confidentielles pour la plupart, mais un de ses morceaux figure sur la bande originale du Kids de Larry Clark. Au début des années 90, il connait son moment de célébrité warholien lorsque Kurt Cobain, en bon fan, arbore un tee shirt devenu mythique.
Seule ombre au tableau, le natif de Sacramento fera quelques AR en hôpital psychiatrique pour se soigner. Mais loin de freiner sa créativité, l'univers de Johnston navigue entre les enfantillages (les comics qui ont bercé son adolescence) et les personnages de son cru. Un très bon documentaire primé à Sundance en 2005 retrace sa carrière un brin chaotique.

Welcome To My World, du 23 avril au 7 juin, à la galerie Arts Factory. 27 rue de Charonne 75011 Paris.

Le trailer du docu