Rayon frais

Sport

par @FrancoisChe

Biographie de Phil Jackson : les secrets du Zen Master

Biographie de Phil Jackson : les secrets du Zen Master

Le best-seller du coach le plus titré de l'histoire du basket international est désormais disponible dans la langue de Molière. Le nouveau président des New York Knicks est réputé pour ses méthodes d'entrainement peu orthodoxes (lectures, yoga, méditation...) et sa gestion remarquable des égos surdimensionnés, de Michael Jordan à Kobe Bryant. Dans cet ouvrage savoureux, l'ex-mentor des Bulls et des Lakers se livre sans retenue. De quoi alimenter une légende déjà épaisse comme une encyclopédie Universalis.
Nous nous sommes procurés quelques extraits. Morceaux choisis.

Extrait 1 : « Un jour, un journaliste a demandé à Bill Fitch, mon entraîneur à l’université de North Dakota, si le fait d’avoir affaire à des personnalités difficiles lui donnait des brûlures d’estomac, ce à quoi il a répondu : « C’est moi qui donne des brûlures d’estomac aux joueurs, pas l’inverse. » Fitch, qui est ensuite devenu un coach NBA couronné de succès, représente l’un des styles de coaching les plus courants : l’autoritaire « C’est ma méthode ou rien du tout » (ce qui, dans le cas de Bill, était tempéré par un diabolique sens de l’humour). L’autre genre classique est le coach lèche-bottes, qui essaie d’amadouer les stars de l’équipe et d’être leur meilleur ami – un exercice d’imbécile au mieux. J’ai opté pour une approche différente. Après des années d’expérimentations, j’ai découvert que plus j’essayais d’exercer le pouvoir directement, moins je devenais puissant. »

Extrait 2 : « Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons d’entrer dans la tête des joueurs. Quand j’ai commencé à entraîner les Chicago Bulls, j’ai demandé aux joueurs de remplir ce que j’ai appelé une fiche personnelle, un profil simple basé sur des questions telles que « Quelle est votre plus grande aspiration ? », « Qui vous a le plus influencé ? » et « Y a-t-il quelque chose que les gens ne connaissent pas sur vous ? » Plus tard, je leur ai demandé de remplir un questionnaire plus soutenu et je me suis servi de leurs réponses pour les sonder plus en profondeur au cours de nos entretiens individuels en milieu de saison. »

“Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons d’entrer dans la tête des joueurs.”

Extrait 3 : « Une des choses que j’ai apprises en tant que coach est que vous ne pouvez pas imposer votre volonté aux personnes. Si vous voulez qu’elles agissent différemment, vous devez les inciter à changer elles-mêmes. La plupart des joueurs ont l’habitude de laisser leur coach réfléchir à leur place. Quand ils rencontrent un problème sur le terrain, ils regardent nerveusement en direction du banc de touche en espérant que l’entraîneur leur apporte une solution. Beaucoup de coaches se feront un plaisir de les aider. Mais pas moi. J’ai toujours préféré laisser les joueurs penser par eux-mêmes de sorte qu’ils puissent prendre des décisions difficiles dans le feu de l’action. »

Extrait 4 : « Je ne suis pas un grand démonstratif sur le plan affectif ni quelqu’un qui couvre facilement les gens d’éloges. En fait, certaines personnes me trouvent distant et énigmatique. Mon style est de montrer ma reconnaissance par de subtils gestes – un signe de la tête par-ci, une tape sur le bras par-là. Je l’ai appris de Dick McGuire, mon premier entraîneur aux New York Knicks, qui avait pour habitude de venir vers mon casier après les matches pour me rassurer tranquillement en me disant qu’il comptait sur moi et qu’il essaierait de me donner plus de temps de jeu lors du match suivant. En tant qu’entraîneur, j’ai essayé de faire ressentir à chaque joueur que je l’appréciais en tant que personne et pas seulement comme joueur de basket. Le grand don que m’a transmis mon père est de m’avoir montré comment être véritablement compatissant avec les gens tout en inspirant le respect. »

« Phil Jackson, un coach, 11 titres NBA ». (traduction française d'« Eleven Rings »). Disponible aux éditions Talent Sport depuis le 13 mai dernier.
Plus d'extraits sur le site B-Ball Channel.


Le titre auquel vous avez avez échappé : The Lord of the rings

A LIRE AUSSI :
Vidéo, San Antonio Spurs, à la recherche du basket vrai
« Frères de sang », le plus grand docu de l'histoire du basket européen
Vidéo, Game of Thrones NBA Edition (Game of Zones)