Rayon frais

Musique

par @FrancoisChe

François Floret, directeur de la Route du Rock : « Arcade Fire est un groupe inaccessible »

François Floret, directeur de la Route du Rock : « Arcade Fire est un groupe inaccessible »

Né en 1991, le festival malouin traverse les époques sans perdre son identité. Symbole de cette résistance indé, François Floret, fondateur du rendez-vous breton.

Qu'est ce qui fait de la Route du Rock un festival si particulier ?
François Floret : Nous ne faisons aucune concession dans les secteurs clés de l'organisation d'un événement : la programmation, le cadre et l'image. Les gens aiment l’idée de ne pas être pris pour des boeufs et de savoir qu’il existe un festival qui conçoit sa programmation à la manière d'une compilation. Comme quand on est ado, par passion et pour partager.

Comment expliques-tu l'attachement des festivaliers ?
Parce qu’au milieu des innombrables festivals, il y en a hélas peu qui ne cèdent pas aux sirènes des groupes les plus bankable de l'année. La RDR respecte la même ligne depuis le début et demeure un festival indé sans concession. C'est son ADN. La programmation est faite avec les tripes et le public le sent. Depuis le temps qu’on le dit...

Selon toi, quels sont les concerts immanquables cette année ?
Il serait idiot de rater Portishead qui est quand même l’évènement de la collection « été 2014 ». Ce groupe est exceptionnel, majeur. Après, tous les concerts peuvent être de grands moments... Tout est subjectif et dépend du ressenti de chacun sur le moment et du nombre de bières ingurgitées aussi. (rires)

Quel groupe regrettes-tu de ne jamais avoir programmé ?
Arcade Fire, sans hésitation. Je trouve très triste et je pèse mes mots, que ce groupe soit désormais inaccessible alors qu’il fait tellement partie de la famille… C’est notre drame depuis des années : nous étions quasiment les seuls à nous intéresser aux groupes indés il y a 25 ans et désormais, ils sont très rentables donc tout le monde les veut. La loi de l'offre et la demande fait que certains cachets et moyens techniques sont hors de portée pour nous. Il doit y avoir un juste milieu entre le confidentiel et le stade non ? Le plus gonflant, ce sont ces groupes issus du circuit indé avec des idées assez anti-conformistes qui oublient trop vite d’où ils viennent et se laissent manipuler. Il faut se méfier des postures punk. Le plus souvent, ce n'est que de la com'.

La programmation de l'édition 2014 : laroutedurock.com


Portishead, tête d'affiche de l'édition 2014, à l'occasion des 20 ans de la sortie de « Dummy » © DR


Le public du Fort Saint-Père © Emma Prompt


La scène de la plage © Pauline Auzou

Portrait de François Floret réalisé par Gaelle Evellin.

A LIRE AUSSI
Pourquoi la Route du Rock est-il le meilleur festival de France
On y était : le report de la Route du Rock 2007