Rayon frais

Sport

par @FrancoisChe

All Star Game : Et Vince Carter survola le Slam Dunk Contest de l'an 2000

All Star Game : Et Vince Carter survola le Slam Dunk Contest de l'an 2000

15 ans après les faits et à la veille du All Star game de New York, retour sur l'un des plus beaux concours de dunks de l'histoire de la NBA marqué par la performance exceptionnelle d'un seul homme.

A lire aussi : Ce jour où Vince Carter a escaladé Fred Weis

Si l'on peut débattre de la faiblesse de son palmarès (Rookie of the Year 1999 et champion olympique 2000 tout de même), en revanche, il y a une chose que l'on ne peut contester : Vinsanity fait partie des meilleurs smasheurs de l'histoire, aux côtés des Dominique Wilkins, Julius Erving et Michael Jordan.

Cette réputation, le joueur formé à North Carolina la doit surtout au cru 2000. Cette année marque un tournant dans la carrière de Carter. De dunkeur ultra spectaculaire habitué des highlights, le natif de Daytona Beach (Floride) va basculer dans une autre dimension : d'abord, en écrasant le dunk contest du All Star Game organisé à Oakland, ensuite, en escaladant Fred Weis aux Jeux Olympiques de Sydney. Dans une discipline où l'on pensait avoir tout vu, Carter va tout simplement inventer des tricks jamais observés sur un terrain de basket.

Le 13 février 2000, le scoreur des Raptors de Toronto (23 ans) est dans la forme de sa vie. Son mètre de détente sèche lui permet de lâcher deux 360 degrés avec moulin à vent inversé (l'un face au panier, l'autre en ligne de fond), un Rider avec rebond (merci Tracy Mc Grady, son cousin) et un tomar avec le bras suspendu dans le cercle. Les joueurs au bord du terrain - Shaquille O'Neal - en tête, et le monde entier sont sous le choc. On se frotte les yeux pour y croire. Rebelote quelques mois plus tard, le 26 septembre pour être précis, l'Américain volant joue à saute-mouton avec un pivot de 218 centimètres. Les téléspectateurs bondissent de leur canapé...
Aujourd'hui, Vince Carter termine tranquillement sa carrière à Memphis. Il n'a jamais été champion NBA, mais il a marqué définitivement l'histoire de son sport.

Le replay


Texte par François Chevalier