Rayon frais

Photo

par @FrancoisChe

Sur Instagram, le désarroi d'un papy qui s'est endormi chez Supreme

Sur Instagram, le désarroi d'un papy qui s'est endormi chez Supreme

C'est en feuilletant un numéro de Society que l'on a découvert Miserable Men, un compte Instagram qui publie uniquement des photos sur l'un des fléaux du XXIème siècle — « une épidémie mondiale » selon les termes de la bio : ces hommes qui s'ennuient dans les centres commerciaux. Sélection.

Au départ, Matt Stroud accompagnait sa femme faire du shopping. Pour tuer le temps, l'Américain photographiait des mecs à la peine dans les malls. « Initialement, je voulais faire un livre, mais je n'ai jamais vraiment réussi à m'y mettre » dit-il au magazine français. Le club des Miserable Men était né. Aujourd'hui, Stroud reçoit des dizaines de clichés pour alimenter son projet éditorial.

Sieste improvisée sur un coin de canapé, assise précaire sur un pack d'eau, contrôle de textos entre deux cabines d'essayage… Sur @miserable_men, l'homme se montre vraiment à son avantage, l'humanité dans toute sa splendeur… Mention spéciale à ce papy qui s'est endormi chez Supreme à Londres. Visiblement, le vieux monsieur semble peu concerné par les tee-shirts en collab avec Hanes et les boards de skate en série limitée. Sans doute un problème de sizing…

Kickin' it in the shoe department

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

That's right, buddy... you're depressed now. #miserablemen

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

Bingo!!! We have a winner.

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

So sad. Can't we all just agree this needs to stop?

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

Having a blast at Costco

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

He seems to be enjoying his day at the mall.

Une photo publiée par Miserable Men (@miserable_men) le

Au fait, Street Tease Magazine est également sur Instagram : @StreetTeaseMag


Repéré par François Chevalier