Rayon frais

Photo

par @FrancoisChe

« Phone Memory », un film intime de Nicolas Gavino réalisé à partir de messages téléphoniques

« Phone Memory », un film intime de Nicolas Gavino réalisé à partir de messages téléphoniques

Le photographe bordelais dévoile son premier film : un court métrage touchant réalisé à partir de messages enregistrés sur le répondeur de… son propre téléphone.

En 2016, Nicolas Gavino publiait Nocturne, un ouvrage en noir et blanc dont il avait accepté de commenter quelques clichés. Cette fois, le Bordelais, photographe de l'intime, s'attaque à un nouveau medium et dévoile son premier court métrage, Phone memory, un projet vidéo très personnel enregistré cet hiver où l'on peut entendre des messages extraits de la mémoire de son téléphone. On y découvre, entre autres, les témoignages émouvants d'une amie tombée amoureuse d’une autre fille pour la première fois et les confessions de son grand-père qui appréhende la mort.

« J’ai enregistré mon téléphone entre décembre et février, pour m'imposer une limite de temps. A la fin de l’hiver il y avait beaucoup de matière et de sincérité dans les documents récoltés. Pour certaines conversations, la question de la diffusion s’est posée mais j’ai eu l’autorisation de toutes les personnes concernées. Je crois que c’est la mise en forme qui m’a demandé le plus de travail pour ne pas rendre le film impudique, notamment pour les moments les plus intimes », explique Nicolas Gavino, auteur d'un essai concluant.

Texte par François Chevalier