Rayon frais

Kicks

par @FrancoisChe

Les 10 paires de baskets indispensables de la culture sneakers à la Française

Les 10 paires de baskets indispensables de la culture sneakers à la Française

Il y a eu une vie avant Internet, les collabs, les séries limitées, les camp out, les rééditions… Pour ne pas oublier cette époque où une paire de chaussures de sport se « méritait » — il fallait parfois traverser l'Atlantique pour dénicher le saint Graal — et était souvent caractéristique d'un look ou d'une tribu (banlieusard, b-boy, reurti, crew de rappeurs…), le spécialiste de la street culture Tex Lacroix a fouillé dans ses archives pour bâtir une sélection de paires de sneakers emblématiques des années 1980 à nos jours, en France.

La chaussure de sport a fini par rentrer dans la vie de tous les jours au point de devenir un incontournable du look urbain. Voici une liste (non exhaustive) des modèles iconiques de la culture sneakers « à la Française » de ces 30 dernières années

Adidas Tobacco

Basket culte des cités à la fin des années 1970 au début des années 1980, son style, ses matières et couleurs hyper casual en ont fait la sneaker officielle du « reurti » première génération. Cette paire qui a vu le jour en 1978 a clairement marqué son époque, même si elle n’a plus jamais connu le succès depuis, et ce malgré le fait qu’elle ai été régulièrement rééditée !

Adidas Stan Smith

Qui eut cru que cette chaussure élaborée en 1964 pour accompagner l’essor du tennis (Robert Haillet, alors numéro 1 du tennis français, en sera le porte drapeau jusqu’au milieu des années 1970) devienne la première icône de la culture sneakers en France.

Fila F13 aka « Fila Daim »

Un des must have au début des années 1990 dans les cours des collèges et lycées d’Ile-de-France, cette chaussure, à la base designée pour le fitness, à été un véritable hit en France et uniquement en France. A noter que c’est la première sneakers à avoir été aussi adoptée par les filles.

Nike Air Max 1

La première paire de la dynastie Air Max, elle est sortie en 1987 et a marqué à tout jamais de son empreinte le paysage français de la street culture. Un « instant classic », elle s’est imposée comme un incontournable du bitume (de préférence dans sa version cuir) porté par les gars de cité comme les hip-hopers !

Adidas Americana

Appréciée pour son confort autant que pour son esthétique, elle pouvait aussi bien aller avec un pantalon qu’une jupe, un legging ou un short. Un caractère caméléon qui fit de l’Americana une paire portée autant par les « fashions victims », que les fans de hard rock ou de hip-hop dans les années 1980. Parmi les autres « early adopters » de ce modèle : les skateurs, qui poussèrent même Adidas à créer plus tard une version « skateboarding » de l’Americana. Qu’elle plaise ou pas, l’Americana peut se targuer d’être une chaussure pionnière, inspiratrice d’une longue lignée de sneakers légendaires du catalogue Adidas.

Nike Air Max Plus TN

La Air Max Plus, communément appelée « Requin », a marqué le style de nombreux Français pendant plus de 10 ans. Pour la petite histoire, la Nike Air Max Plus a déboulé dans les Foot Locker et aux puces de Clignancourt en 1998. Cette paire n’a eu un statut culte que dans notre cher pays : partout ailleurs ça a été un flop.

Reebok Classic

Sortie en 1983, la Reebok Classic a connu ses heures de gloires pendant les 90’s et l’âge d’or du rap français. Elevée au rang de paire iconique par les rappeurs Sarcellois du Secteur Ä, elle était généralement portée avec un 501 cartonné et une veste de survêtement.

Patrick Ewing 33 Hi

Véritable chaussure iconique du début des années 1990, popularisée par les clips de rap US (Jump de Kriss Kross, Just to get a Rep de Gangstarr) elle est rapidement devenue un must have pour les fans de hip-hop.

Nike Air Jordan IV

Née en 1989, popularisée par la scène classique dans Do the right thing le film culte de Spike Lee, la Jordan IV a longtemps été le Graal des premiers sneakers addict et des hip-hopers. N’étant pas importée en France, il fallait trouver quelqu’un qui pouvait vous en ramener des USA, ou avoir un pote qui était à l’armée en Allemagne près d’une base américaine pour se les procurer, sinon il fallait se contenter des imitations faites par L.A Gear (LOL).

Nike Air Max

Que ce soit la Air Max 1, la Air Max BW ou la Air Max 95, la famille Air Max rassemble probablement les sneakers les plus emblématiques de la culture sneakers « à la Française ». Elément indispensable du look street des années 1990 à nos jours, portée par les mecs de quartiers et les b-boys dans un premier temps, puis par les gens de la mode (Air Max 97). La Air Max 1 a même été gentrifiée par les bobos, et on voit un retour hyper hype de la Requin, pourtant longtemps associée à la racaille.

Cet article qui provient du blog de la marque Wrung est republié ici avec l'aimable autorisation de son auteur.

Repéré par François Chevalier