Rayon frais

Food

par @FrancoisChe

A Milan, un chef cuisinier fabrique des sushis en forme de claquettes Supreme

A Milan, un chef cuisinier fabrique des sushis en forme de claquettes Supreme

Et Yujia Hu inventa le shoe-shi art… Vous l'avez ?

Le chef du Sakana, un restaurant de sushis installé à Milan (noté 3,5/5 sur Trip Advisor) vient d'inventer le discipline la plus inutile de l'histoire de la gastronomie : le shoe-shi art, soit l'acte de fabriquer des sushis en forme de sneakers. Ces derniers jours, Yujia Hu s'est fait remarquer en publiant ses créations sur son compte Instagram. 10 ans auparavant, alors élève dans une école d'art, il avait plaqué ses études pour suivre la formation d'un maître sushi…

Afin de réaliser des baskets à manger, le cuisinier de 28 ans utilise du riz, de la sauce soja, des feuilles d'algue pour maki et des graines de sésame. A son tableau de chasse, quelques paires iconiques et d'autres plus mainstream entièrement « comestibles » assure-t-il : Air Jordan 1 et 12, Kyrie Irving 2, Yeezy, NMD R1… Mais Yujia Hu alias @theonigiriart, n'en est pas à son coup d'essai : ce passionné de NBA et de sneakers s'était déjà illustré en réalisant des onigiris en s'inspirant des silhouettes de Stephen Curry, Hugh Jackman ou encore Nusret Gökçe aka The Salt Bae.

Mais son mantra du moment, c'est la street culture, en atteste la publication d'une paire claquettes (ci-dessous) et de la Nike Uptempo relookées par Supreme.

Pour suivre Hujia Hu sur Instagram : instagram.com/theonigiriart

Texte par François Chevalier