Alien :a league in every nation

par Schmitto

So cool, le mec qui vient de quitter mon schmittarium est BIG; French Lopez aka Journey to the end, un producteur/photographe/graphiste américain à paris depuis 6 mois. Pourquoi je vous en parle ? Ben, tout a commencé avec une tof que j'avais prise de lui lors de la Unglorious basterds ciné session (voir post du 23/08 http://www.street-tease.com/blogs/schmitto/902-glorieux-batards.html) Je l'ai retrouvé ainsi pimpé sur thegalaxyriders.com, le site new yokais d'Alien, l'acronyme pour "a league in every nation".

Lui, c'est donc le french ninja de ce crew de NYC, ces gars sont le nu underground à la cool de la grosse pomme. Furieusement post-modern comme te dirait un tocard de journaliste de technikart, ils revisitent la culture musicale locale en mélangeant donc hip-hop, electro, et house.

A la vue de leurs looks, j'ai tout de suite pensé à la zulu nation de grand papa Bambaataa, puis ds la logique chronologique du mvmt aux Native tongues, à Tribe called quest et à De la soul. French lopez m'a confirmé tout ca, en me précisant que l'Egypte est la principale influence visuelle ds leur délire.

Les mecs sont tellement cool qu'ils organisent leurs parties au Happy endings, un ancien spot de massage et de bains asiatique ou tu peux encore te faire masser pendant les parties, oui oui, on est loin du social club !!! Et pour la trad, un happy ending, c'est qd un massage se termine... joyeusement.

Tout comme la musique, le Alien crew remixe le graphisme contemporain; dessins animés, jeux video, ou encore Gorillaz, ils squattent les icônes pop et les transforment à leurs images.

Et ils font aussi des tee et des comics, allez checker tout ca sur

http://www.thegalaxyriders.com/

Et le taf de french lopez est sur

http://frenchlopezrcds.tumblr.com/

Ben voila quoi, pourquoi j'ai toujours voulu vivre à NYC !