New boyz

par Schmitto

Les aléas de la programmation de ma life m'ont contraint à annuler la Make some noize de hier soir. Interdit d'underage party, wanted que j'étais par cette girl un brin bien vénère. Je suis donc resté les doigts collés sur les vilaines touches plastique de mon mac. Fuck, je me faisais un tel kiff à l'idée de rider avec ces kids débordant de folie et de style. Vlà 2 tofs que je viens de récup.

Tel un quetard contraint à la branlette, c'est sur le net que j'ai trouvé mon kiff. Bon, direct un stop à la métaphore sexuelle, vu que je vais vous parler des New boyz; les petits frères des déjà petits frères The pack (voir post 19/08 http://www.street-tease.com/blogs/schmitto/880-get-stupid-go-dumb-get-hyphy.html). Un produit 100% cainri qui nique tous les standards. Pas de baggy, mais du skiny. Pas d'air force one mais des vans. Pas de white tee mais du all-over muti colors. Vlà le nouvo kiff des collégiens califiorniens, le Jerk. Une dance qui par son élasticité me fait penser aux house dancers en caoutchou, aux vieilles figures de skate freestyle, et limite à de la danse classique, oui madame, ta vu comme ces kids font des trucs de ouf sur les pointes de leurs vans.

Ben wai, c'est l'équivalent de nos french tecktonik mais avec tellement plus de style, de bon gout, de bon son, et de bonne dance, ah merde, en fait tout le contraire ! Sauf pour la culture jeune sortie de nul part au big potentiel commercial; un putain de parc d'attraction pour marketeur.

http://dancejam.com/contests/canyoujerk

Voilà pour les teens cainris, fou ! Mais là, je viens de faire un série avec leurs cousins francais, la Make somie noise familly, ces young guns qui font deja plus de bruit qu'un mad dog.