what u know about kegerator ?

par Schmitto

C'est au cours de mes années nova, au contact de Marca et Bizot (RIP les gars) que je suis devenu un vrai bièreux. C'était tellement plus cool de faire de l'antenne l'esprit un brin dilaté. Nova étant morte en même temps qu'eux, il n'était pas question de radio nostalvia pour moi. Mais j'ai tout de même continué à têter du goulot. Non pas en quête d'auto-destruction joyeuse, mais à la recherche d'une modification quasi permanente de mon état de conscience. Oui, des litres et des litres d'Heineken pour faire la nique a cette sale impression de vivre en chute libre.

Un putain d'antidépresseur la bière, ma frère ! Et meme un existant de première, pas très éloigné de l'effet de l'ecstasy certains soirs d'abus. J'étais tellement fou qd j'étais à fond de bulles que ma sur-consommation de Tsingtao a engendré un aka que je ne controlais parfois plus: Tsingtao, justement.

Tsingtao, c'est un horrible chinois disant très haut ce que les cons n'osent à peine penser tout bas. L'un de mes doubles les plus insupportables en société. Heureusement que les nationalistes chinois m'ont dégoutés de cette bière à l'époque des JO. Merci Pékin. Parce qu'un soir, tellement rébou que j'étais, je me suis ouvert le pied sur les débris de la bouteille de tsingtao que je venais de casser seul au sol chez moi. Vlà la grosse loose pour expliquer ca à la jolie interne des urgences !

Bon, le royaume de la bière, c'est les us, et wai, encore eux. Le site de Wired a lancé un pur concours au début de l'été. Pimper un vieux frigo en kegerator de rêve; un truc typiquement cainri, une machine à biere domestique, aka la Beer Robot pour le concours. Je viens de découvir les propositions les plus folles :

Dingue, mais normal, la beer, c'est culturel chez eux. Pour bien comprendre la place de la bière ds la société us, matez plutot ca, un porte canette pour fusil mitrailleur :

Tu vois quoi, la bière aux usa, on la retrouve jusqu'à la maison blanche:

Obama y a eu recours en pleine crise suite à l'affaire Gates / Crowley. Vs savez qd Barack s'etait laché très jsutement (enfin, pas pour un president, voir post du 25/07 http://www.street-tease.com/blogs/schmitto/819-police-acted-stupidly.html) en insultant la police pour avoir arrété un black au faciès. Hé bien tout s'est réglé autour de pintes, chacun la sienne, et les medias us ont tripés pendant une semaine pour savoir qui avait bu quoi et bla bla bla....

Instead of promoting a serious discussion, news networks, such as CBS, are promoting beer. The above image was the illustration used for CBS News' coverage of President Obama's forthcoming meeting with Harvard professor, Henry Louis Gates and Cambridge police Sgt. James Crowley regarding the serious topic of race relations and the recent troubling incident of Gates' arrest by Crowley in Cambridge, Mass. (CBS/AP)

With the help of the media, the "teaching moment" among President Obama, Harvard professor Henry Louis Gates and Cambridge police Sgt. James Crowley has quickly devolved into a beer commercial. CBS News' headline-- "Bud Or Blue Moon? Obama's Beer Diplomacy On Tap"--sets the stage. Sadly, today's meeting among the three men is described not as a much needed and serious discussion about race, but more as a fun-filled product placement opportunity for the beer industry. CBS writes: "The White House has suggested that the president will drink Budweiser, the same beer he had at the Major League Baseball All-Star Game. (That game, it's worth noting, was held at Busch Stadium in St. Louis, so Mr. Obama couldn't very well opt for a Miller Genuine Draft.) Crowley is said to be a fan of Blue Moon, the Belgian Wheat Ale often served with an orange slice." After The Boston Globe reported that Gates is "partial to Red Stripe and Beck’s," Harry Smith, CBS News Early Show co-anchor, is quoted by CBS as offering his opinion on these particular beer brands, instead of commenting on the importance of improving race relations: " ' Beck's as a straight ahead pilsner, 'foreign without being froo froo,' while Red Stripe, from Jamaica, is more akin to a 'vacation in a can.' " Newser lists ABC News and CNN as adding to the media's frivolity and trivialization of what could have been a sober (pun intended) and serious discussion. ABC News, for example, describes Gates and Crowley's White House visit as combining "a frosty brew and some racial reconciliation." Who knew racial conflict could be such fun?! But never mind. I will stop here so I can particpate in the CBS News poll at the end of their report : "What brand of beer should President Obama serve at the White House with Harvard Professor Henry Louis Gates, Jr. and Cambridge police Sgt. James Crowley on Thursday?" Here are my choices: "Budweiser, Blue Moon, Red Stripe, Beck's, Sam Adams, All of the Above, Something Else."

Unfortunately, what I want for today's meeting among these three men is not offered on the menu.

Pour finir cette bière review, un truc encore typiquement ricain que j'ai decouvert en californie; c'est le shotgun. Vlà la façon dont j'ai relaté ma première expérience du truc dans mon book Ocean Bitch ! www.myspace.com/obpp "Shot-gun dans ma tête. Me vlà en plein college movie. Prenez une cannette de 33 ou de 50 cl, pratiquez un trou dans sa partie basse, placez votre bouche sur le trou. Ouvrez la cannette et tétez, tétez, tétez à la manière d'un biberon, la pression dés l'ouverture vous y oblige. Tétez, tétez encore. Entre 5 pour les biéreux, et 35 secondes pour les pussies, vous venez de Shot-guner votre first beer. Gros gros rot et c'est retipar. "

Et mate ce truc de ouf, ils ont même commercialisé un outil/gadget pour shotguner ta bière; trop fort l'amérique !