Revues

Nadastrom : Rockin' DC

Le duo originaire de Washington était l'invité de la dernière Don Rimini Invite la Famille, la résidence du producteur parisien à Lausanne, chez nos amis suisses. Véritable révélation house en 2009 outre atlantique, Dave Nada et Matt Nordstrom ont répondu à nos questions, juste avant de retourner la piste du club.

Street Tease : Votre nom de scène est la combinaison de vos noms de famille à tous les deux (Dave Nada et Matt Nordstrom), heureusement pour vous ce nom sonne bien. Avez-vous hésité à choisir le bon nom pour votre groupe ?
Dave : Non, nous avions une idée très précise du nom que nous voulions utiliser. Nous avons eu un autre choix de rechange que nous avons vraiment aimé, mais qui aurait pu offenser certaines personnes. Ce sera peut-être notre alias un jour.
   
Etiez-vous déjà amis au moment où vous avez décidé de faire de la musique ensemble ?
Dave : Nous nous sommes rencontrés grâce à notre ami commun, Jesse Tittsworth (dj originaire de Washington ndlr) que nous connaissions tous les deux depuis des années. Il nous a mis en contact et nous avons commencé à parler musique, dj mix...
Puis on nous a proposé de faire un événement hebdomadaire dans son club, qui fermait ses portes trois mois plus tard. Plutôt que de chercher une autre résidence dans un club de DC, nous avons décidé de tenter l'expérience, de travailler sur la production ensemble.
 
Selon vous, quelles sont les qualités dont un dj a besoin pour exécuter un bon set ? Quelles doivent être les qualités d'un producteur pour créer un bon track ?
Matt : Il faut trouver le meilleur dosage entre les attentes du public et ta musique. Tu auras beau être super fort techniquement, le plus important à mes yeux est de savoir comment tu vas assimiler ces deux paramètres. Idem pour la production, tu peux avoir les meilleurs logiciels et le meilleur matériel mais si tu n'as pas d'idées, difficile de faire de la musique intéressante.
 

"Weird drunken party music !"

 
Pour les personnes qui ne vous connaissent pas, pourriez-vous qualifier votre univers, votre son, en quelques mots ?
Matt : Weird drunken party music ! 
 
Quels sont les artistes qui vous ont réellement donné la motivation nécessaire pour élever votre niveau de production ? Quelles sont vos principales influences ?
Dave : Les deux producteurs que nous avons immédiatement en tête sont Switch et J. Dilla (RIP ndlr). Pour leur approche créative non conventionnelle dans leur façon de produire de la musique et leur capacité à la rendre incroyablement accessible, dans le schéma pop qu'ils ont défini à l'avance.
Chacun ne jure que par un seul solide outil de production - Logic pour Switch et la MPC 3000 pour Dilla. Leur capacité de création est largement supérieure à la moyenne des producteurs, ils ont démontré qu'il n'était pas nécessaire de posséder un studio avec un ensemble complet d'équipements et de plugins pour peu que tu maîtrises parfaitement ton outil de travail.
 
Vous avez déjà joué avec des gars comme Steve Aoki, Craze & Klever, Diplo, A-Trak. Pourriez-vous nous dire quel est votre meilleur souvenir de soirée ?
Matt : On te le dirait volontiers si on pouvait s'en souvenir.
 
Ce soir, vous êtes invités par Don Rimini avec qui vous partagez l'affiche. Que pensez-vous de lui et qu'est ce que cela signifie pour vous de jouer avec lui ?
Matt : Don est un producteur et un dj incroyable et tout aussi étonnant en tant que personne. Nous avons été très honoré quand il nous a appelés pour venir jouer à sa soirée.
 
J'ai lu dans votre biographie que l'année dernière, un journaliste du Washington Post, qui est un journal plutôt sérieux, a écrit un papier élogieux au sujet de votre musique. Est-il important pour vous d'obtenir la reconnaissance des médias ?
Dave : C'est super flatteur. En même temps, nous attendons également les mauvais commentaires, où tout le monde commence à te chier dessus. C'est très bon pour l'égo. 
 
Vous avez déjà joué dans de nombreux endroits à travers le monde, mais pourriez-vous nous dire ce qui est effectivement le meilleur endroit pour jouer ?
Matt : Rien ne vaut une bonne soirée en famille à DC avec Tittsworth, Will Eastman, Nouveau Riche and Dmerit
 
Pourriez-vous nous donner votre playlist du moment ?
Dave : Nous avons été scotché par cette chanson d'Audio Heimatmelodien intitulée Didschn. L'album de Gaiser, Blank Fade dont la production est folle. Le nouvel EP de Steve Starks et Nacey sur T & A est absolument dingue.
 

Auteur : @FrancoisChe
Photos : Droits Réservés

nadastrom.com myspace.com/nadastrom