Revues

Mademoiselle Chat-Chat : Cat Power

Mademoiselle Chat-Chat illustre parfaitement cette nouvelle génération de créateurs touche à tout. Styliste le jour, illustratrice la nuit, cette jeune parisienne assumée cumule les casquettes et s’en amuse avec délectation. Street Tease a rencontré cette charmante Demoiselle aux multiples visages.
Retrouvez la sélection de Mademoiselle Chat-Chat dans notre rubrique Shopping.

Street Tease : Bonjour Mademoiselle, pour ceux qui ne te connaissent pas, peux tu te présenter en quelques mots ?
Mademoiselle Chat-Chat : Mademoiselle Chat-Chat est un personnage que j'ai créé, plus qu'un pseudo d'artiste, il représente une identité forte un peu caricaturée de ce que je suis : une p’tite nénette parisienne un brin féline qui passe son temps à gribouiller. J'ai très vite préféré le crayon au pinceau, le réalisme à l'abstrait. Au final, je me sens beaucoup plus illustratrice que styliste.
Quelles sont tes principales influences en matière de style d'abord mais aussi en ce qui concerne l'illustration, ou puises tu cette inspiration ?
Je ne suis pas les tendances, mon physique de petite nénette m'interdis souvent de suivre la mode.
J'arbore un style qui oscille entre petite fille (jupe+chaussettes hautes), excentrique décalée, pop ou parfois complètement casual. Je ne m'identifie pas à un mouvement mais j'aime m'inspirer des japonaises/parisiennes qui sont le must pour moi au niveau du style.
Concernant l'illustration, je suis une fervente adepte de presse street/branchée, dont je pompe les silhouettes afin de me les réapproprier, mais aussi de la rue en général, rarement des podiums à vrai dire. Myspace est aussi une énorme source d'inspiration. Je suis également sous l'influence avouée d'illustrateurs que j'idolâtre, tel que Marie Perron, Alexandra Compain-Tissier, Anne Brunet, Fabien Merelle.
Qu'est ce qu'une journée type pour toi, peux tu nous parler de ton quotidien ?
Je suis en poste en tant que styliste illustratrice au sein d'une agence de créa. Mes horaires de bureau varient de 9h-18h à 9h-22h. en parallèle, je gribouille chez moi le soir et le week-end pour différents projets (flyers, pochettes d'album, les billets de la PELTAG…).
Je cumule donc 2 jobs avec parfois des semaines de 80h mais je ne me résous pas à abandonner mes soirées cocooning en amoureux.

"Mademoiselle Chat-Chat est un personnage que j'ai créé, plus qu'un pseudo d'artiste, il représente une identité forte un peu caricaturée de ce que je suis : une p’tite nénette parisienne un brin féline qui passe son temps à gribouiller"

Comment trouves tu le temps de tout combiner ? Y-a-t-il plusieurs Mademoiselle Chat-Chat ?
Il y a en effet deux Melle chat-chat :
La styliste-illustratrice qui exerce sagement en agence de créa, ceux qui me connaissent d'ailleurs sous cette identité n'ont parfois aucune idée de ma vie « après le bureau ».
Et l’autre Melle, plus mondaine, illustratrice de mode et férue de soirées électro/pop décalée (Mort aux Jeunes, Furie, Jacqueline Coiffure, Barbieturix) et de vernissages branchés.
A quoi tu penses en premier le matin ? à tes mails ou à ton mec ? Es-tu contaminée par le virus Internet ?
Je pensais être une Myspace addicte mais les choses changent et depuis quelques temps mon addiction se porte particulièrement sur une personne . Ju' (leader du groupe Scorches of Dusk) est également un créatif, auteur compositeur interprète, il possède un univers sensible qui est lui aussi une source d'inspiration pour moi.
Peux-tu nous parler de la PELTAG ? Qu'en est il précisément ?
Ce sont les initiales de la Police Européenne du Look de la Tendance et de l'Avant-Garde. La PELTAG m’a contacté il y a de ça quelques mois, suite à la fermeture du Pulp, pour devenir leur illustratrice officielle.
En effet, la PELTAG est affiliée à la Mort aux Jeunes, (Ancienne soirée du Pulp, désormais à la Java) et souhaitait renforcer son image autrefois réservée à une élite, celle des habitués du Pulp.
En septembre 2007, le comité de la PELTAG s'est concerté afin de créer un blog réunissant ses bons conseils, tant au niveau du savoir vivre que du look, les vidéos « Do/Don't » de la danse. Ainsi, je propose tous les deux mois) une nouvelle série de 6 billets illustrés, selon des thématiques décidées en collaboration avec le comité décisionnaire.

"Je fais les tee-shirt au coup par coup, soit à la commande, soit en vue d'une vente privée. C'est aussi un leitmotiv pour mes illustrations, je n'arrive pas à dessiner gratuitement, sans objectif. J'ai besoin de m’imposer des contraintes."

Tu évolues dans plusieurs milieux, tu as le don d'ubiquité mais quelle est la sphère artistique dans laquelle tu te sens le plus à l'aise ?
J'exerce dans un domaine que je considère relativement solitaire, d'autant que je privilégie l'illustration que je travail seule chez moi.
Pour contrecarrer cet isolement que je m'impose, j'évolue dans un monde nocturne que je qualifierai de gay-Friendly/pop/fun and fresh. C'est également ce goût pour les soirées électro/pop qui m'a apporté cette mini popularité ainsi que plusieurs collaborations avec les soirées « Babydoll » , « I Love mon Peignoir » et le fanzine « Barbieturix ».
Tu réalises également des teesh en série limitée, tu t'occupes de l'organisation de soirées, peux tu nous parler de tes activités extra scolaires ?
Je deal des tee-shirt imprimés issus de mes illustrations. Je fais les tee-shirt au coup par coup, soit à la commande, soit en vue d'une vente privée. C'est aussi un leitmotiv pour mes illustrations, je n'arrive pas à dessiner gratuitement, sans objectif. J'ai besoin de m’imposer des contraintes.
Je ne m'occupe spécifiquement pas de l’organisation de soirées, je collabore plutôt graphiquement avec des organisateurs de soirées via l'élaboration de flyers et d’affiches. Cette logistique serait bien trop lourde à porter en parallèle à mes deux activités professionnelles et puis, j'aime évoluer dans ma bulle. Disons que je me limite aux before dans mon appartement.

Auteur : @FrancoisChe
Photos : Mpy Was Here

myspace.com/chatpercher Shopping feat. Mademoiselle Chat-Chat sur Street Tease